Rechercher
  • The Alchemists

Suis-je un « must have », « should have» ou « nice to have» ?

#13 - Un entretien de la bienveillance avec Philippe Tisserand par Henri Lastenouse & Karine Lazimi Chouraqui de l'Académie The Alchemists


Crédit photo : Partha Narasimhan - Unsplash

Henri Lastenouse : dans votre domaine de compétence et d’intervention, quels sont les mots devenus clés au fur et à mesure de l'ère Covid ?

Adéquation : Cette crise fragilise ou fait disparaître des startups au stade des premiers pas sur le marché, mais elle favorise aussi la croissance d’autres. Aujourd’hui, l’adéquation de l’offre au marché dépend du recentrage et des nouvelles priorités des clients. Chaque entreprise, quelle que soit sa taille, doit se poser à nouveau la question : suis-je un must have, should have ou nice to have ?

Frugalité : L’ère Covid met en difficulté les démarches entrepreneuriales et pratiques de l’innovation qui reposent sur la planification, l’élaboration d’un business plan et l’acquisition des ressources financières. C’est le moment de compléter cette approche structurée par l’innovation frugale dont les principes sont si adaptés à la période : chercher des opportunités dans l’adversité, faire plus avec moins, être agile, rapide, viser la simplicité, être inclusif, etc.


Karine Lazimi Chouraqui : Parmi les players de votre écosystème, comment définir ceux qui seront les gagnants et les perdants de l’après Covid ? quelles sont justement vos clefs en matière de résilience ?


Le modèle binaire gagnant-perdant est passéiste, fondé sur la compétition. Un écosystème d’affaires sain repose sur les relations de coopération entre des acteurs dont le destin est partagé. Les entreprises qui parviendront à s’intégrer à un écosystème ou à en construire un dont elles seront le pivot s’en sortiront mieux. La Covid bouscule le statu quo que les entreprises s’efforçaient hier de maintenir. Celles qui auront accepté de s’adapter en ressortiront plus fortes.


Henri Lastenouse : Quels sont vos bienveillants conseils pour s'en sortir et collectivement entre Européens pour ne pas vivre le Covid comme une nouvelle étape de notre déclin relatif ?


La pandémie a mis en lumière les faiblesses de nos économies, peu agiles et désindustrialisées. Pourtant, à l’échelle européenne, nous savons déjà coopérer sur des initiatives stratégiques telles les technologies quantiques ou le futur microprocesseur européen afin d’assurer notre souveraineté. En parallèle, à l’échelle nationale, nous disposons de capacités de production sous-exploitées et de la créativité de nos entrepreneurs. Inspirons-nous de ces exemples et mobilisons nos ressources pour construire des écosystèmes européens plus solides.


Equipe de publication : Henri Lastenouse et Karine Lazimi Chouraqui


41 vues0 commentaire

©2021 par THE ALCHEMISTS