Rechercher
  • The Alchemists

Dessine moi le « monde d'après » entre risques, innovations et bienveillance...

#35 - Dessine-moi le monde d’après #3 de Laurence Caisey par Karine Lazimi Chouraqui & Henri Lastenouse de l'Académie The Alchemists


Crédit photo : Unsplash.com - Bernard Hermant

Les conséquences de l’imprévisible pandémie de la Covid-19 sonnent comme un avertissement et un appel à notre responsabilité collective en matière de bienveillance vis-à-vis des prochaines générations.

Côté entreprise, la RSE ne peut plus être seulement portée par le leadership et par les équipes RSE. C’est maintenant l’affaire de tous, à tous les niveaux de l’entreprise, et pour toutes les parties prenantes. La RSE doit maintenant infuser l’entreprise et chacun de ses collaborateurs.


Au cœur de l’entreprise, les innovations en matière d’éco-conception sont aujourd’hui foisonnantes, proposant une palette de solutions pour limiter l’impact des produits sur l’environnement et préserver nos ressources. Que ce soit via l’upcycling, les biotechnologies ou le biomimétisme. Hélas, ces méthodes sont pour l’instant très coûteuses, et leur généralisation dépend, pour beaucoup, d’une prise de conscience des consommateurs quant à la valeur ajoutée de ces innovations pour le bien-être de tous.


A ce titre, la mise en place de l’upcycling représente un enjeu important. Il permet de sortir du modèle traditionnel d’économie linéaire, où la ressource naturelle n’est exploitée qu’en partie avant d’être jetée. Il permet aujourd’hui de s’engager sur un modèle d’économie circulaire, où toute matière issue d’un processus de production devient la matière première d’un autre processus. Comme aimait à le rappeler Lavoisier, "rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau" !


Equipe de publication : Henri Lastenouse et Karine Lazimi Chouraqui


39 vues0 commentaire