Rechercher
  • The Alchemists

2021, les Alpes-Maritimes voguent vers l’IA avec les Alchemists à bord !

#46 - La bienveillance par Marco Landi de l'Académie The Alchemists

Crédit photo : Pixabay

En cette période de vœux, voici une bouteille à la mer à destination de nos territoires, car, tous, au sein de l’Académie « The Alchemists » portons haut le désir de participer à la résilience de nos écosystèmes de vie. En guise de vœux bienveillants, en ces temps d’incertitudes et de grisaille, quelques mots pour dire ma fierté d’accompagner les Alpes-Maritimes vers ce nouveau continent de l’Intelligence artificielle, qui émerge peu à peu des immensités du digital.


Vous le savez, les Alpes-Maritimes s’honorent d’accueillir la première technopole d’Europe à Sophia-Antipolis. Naturellement, l’Intelligence Artificielle y occupe une large place, tant la prise de conscience est grande concernant l’opportunité et le défi qu’elle constitue pour nos sociétés. Dès lors, Nice-Sophia-Antipolis est le territoire français qui accueille, dans ce domaine, le plus grand nombre de chercheurs de renommée internationale.

Mais quid de l’impact territorial ? Les Alpes-Maritimes ont justement mobilisé les forces vives du département pour un travail collaboratif sur l’I.A, pour mieux la partager et la valoriser, en gardant en tête un élément essentiel : « l’Intelligence Artificielle ne peut avoir qu’un seul but : servir l’Humain, et le replacer au centre de toutes les réflexions ».

D’abord, une Maison de l’Intelligence Artificielle comme premier projet collectif. Il s’agit d’un espace unique en France, haut lieu d’échange, de partage et de coopération, avec des moyens mutualisés. Fédérateur pour l’écosystème IA du territoire, ses maîtres mots sont « Informer, guider et favoriser l’innovation »

Ensuite, l’ambition d’une Intelligence Artificielle « responsable et éthique » avec OTESIA (l’Observatoire des Impacts Technologiques, Économiques et Sociétaux de l’Intelligence Artificielle). Il s’agit d’une première en France et en Europe. Un accord a été signé lors de son lancement avec l’OBVIA, (Observatoire International des Impacts sociétaux de l’Intelligence Artificielle) de l’Université Laval, Québec. Là encore, une alliance unique au monde.


Enfin la participation citoyenne. C’est particulièrement le rôle de l’Institut Europia dont je tiens la barre. Notamment, ses rendez-vous réguliers #IADATES, qui permettent aux lycéens, citoyens entrepreneurs, de s’approprier l’I.A. Cela, dans des domaines tels que la santé, la mobilité, l’éthique, le territoire… et je suis donc très fier que The Alchemists aient décidé de prendre part à l’aventure d’Europia.


Ainsi, à l’heure, où tous nous embarquons vers 2021, quittant les quais d’une année 2020, dont on dira qu’elle fut « unique » et tragique », me voici un « Alchemist à bord » laissant la trace de mon engagement au service de cette flottille d’initiatives : Maison de l’Intelligence Artificielle, de Otesia et de l’institut Europia... Equipe de publication : Henri Lastenouse et Karine Lazimi Chouraqui

47 vues0 commentaire

©2021 par THE ALCHEMISTS